Parution : 3 juin 2015
Stop à la dégradation des marchés :

Position des Élus du groupe.
Texte paru dans Le BRON Magazine de juin 2015

Lors des derniers conseils municipaux, nous avons dénoncé la dégradation continue des marchés de la place de la Liberté et de la place Jean Moulin.
La qualité est de moins en moins au rendez-vous, la mendicité de plus en plus insistante, comme le prosélytisme cultuel. L’insécurité progresse, des personnes âgées se font régulièrement dérober leur porte-monnaie et les clefs de leur domicile.

La propreté laisse à désirer, notamment en fin de marché : les sacs en plastique, les emballages, les détritus, les palettes jonchent le sol et se répandent dans la ville, les jours de grand vent.

Nous avons demandé une redistribution des places avec une nouvelle répartition des linéaires alimentaires et non alimentaires. Un règlement intérieur plus strict doit fixer des mesures d’hygiène, en contrepartie de la mise à disposition de bacs pour que chaque forain y mette ses déchets. La police municipale doit aussi être plus présente, ce qui revient une nouvelle fois à poser le problème de ses effectifs.
Cette réorganisation des marchés doit se faire en relation avec les représentants des syndicats de forains, la Métropole qui a en charge le nettoyage, et les associations de commerçants, car un marché doit aussi inciter à fréquenter les commerces locaux. Il devrait être un lieu de convivialité et de plaisir. Malheureusement, de plus en plus le laisser-aller prédomine.

C’est bien dommageable pour l’image de notre ville.

Cela souligne de manière criante l’insuffisance de commerces diversifiés pour les Brondillants qui vont faire leurs courses ailleurs.

Élisabeth Brissy Queyranne, Bernard Justet, Sihem Sindt

- Dans la rubrique : Nos Élus
| © À BRON TOUT NOUS RASSEMBLE 2014 | Fait avec : SPIP|

| Courriel au Secrétariat | RSS RSS | Plan du site |