Parution : 9 octobre 2019
N°7 affaires sociales

Conseil municipal du 07 octobre 2019
Stéphane Genin
Conseiller municipal à Bron Tout Nous Rassemble
N°7 affaires sociales

Toutes les mesures visant à améliorer le dépistage, la prévention, et la prise en charge de la maladie mentale sur notre territoire sont bénéfiques. Avec le plus grand centre hospitalier spécialisé de France sur notre commune ce serait dommage de ne pas profiter de cette opportunité. Seulement voilà, on va alimenter ce conseil local en santé mentale avec les acteurs de soins existants dont les moyens humains sont déjà exsangues tant dans l’intra que l’extramuros de l’hôpital.
Alors que le CHS du Vinatier de par la sectorisation intervient sur l’est lyonnais et avec un CLSM par commune et ou regroupement de commune comme c’est le cas de cette délibération, on assiste sur le bassin de vie de l’est lyonnais à la mise en place progressive d’une petite usine à gaz budgétivore. Cela montre également qu’avec la mise en place de la métropole, la loi qui régit ce dispositif n’est plus adaptée à cet échelon territorial.
Il est bon de rappeler que la Métropole est représentée au Conseil d’Administration du CHS le Vinatier.
Aussi bien soit elle cette convention n’en demeure pas moins insuffisante, un simple pansement sur une hémorragie ouverte.
La médecine et les hôpitaux vont mal mais en plus la psychiatrie est le parent pauvre de la médecine. Il ne faut pas se voiler la face, les services d’urgences sont en grève depuis 6 mois et les urgences du vinatier sont dans la même galère.
On pourrait imager cela par des symboles mathématiques. Aux urgences, au vinatier comme dans tous les hôpitaux de France les patients s’additionnent, les soins la violence et l’attente se multiplient, le nombre de lit se divise, et le nombre de soignant se soustrait.
Aussi, avant tout redéploiement de personnel soignant même pour une raison aussi noble que le CLSM, dans un premier temps il faut combler les postes non pourvus de soignants dans les services
A quand une vraie prise de conscience nationale sur les besoins réels en santé dont la santé mentale en France et à Bron en particulier
Nous pouvons tous être concernés un jour !!!
Nous nous abstiendrons sur cette délibération

- Dans la rubrique : Nos Élus/ les conseils Municipaux/ Conseil du 7 octobre 2019
Stéphane GENIN
Parution : 3 janvier 2020
Parution : 12 décembre 2019
Parution : 3 décembre 2019
Parution : 1er novembre 2019
Parution : 30 septembre 2019
Parution : 30 août 2019
Parution : 3 juin 2019
Parution : 10 avril 2019
Parution : 9 avril 2019
| © À BRON TOUT NOUS RASSEMBLE 2014 | Fait avec : SPIP|

| Courriel au Secrétariat | RSS RSS | Plan du site |