Parution : 8 octobre 2016
Délibération N°16­515

Mesdames Messieurs, j’aimerais au détour de cette délibération vous suggérer d’évoluer.
Vous proposez de vendre les ouvrages désherbés à un prix certes bas, mais pourquoi ne pas aller de l’avant comme le font de très nombreuses villes (comme Lyon) en France et à l’étranger en mettant en place des bibliothèques participatives ?

Dans une ville où le pouvoir d’achat est très bas puisque 52% de la population ne paye pas d’impôts sur le revenu, pourquoi ne pas offrir ces livres à ceux qui ne peuvent les acheter ?
Il semble impossible que vous ne connaissiez pas Mme l’adjointe à la culture les bibliothèques participatives ...
Ce sont des îlots où la bibliothèque de la ville concernée pose les ouvrages sortis du fond et où les habitants déposent les livres ou revues qui ne les intéressent plus et prennent ceux qui les concernent.
La mise en œuvre est peu coûteuse, souvent faite avec des matériaux de récupération et un peu de goût.
Le bénéfice est multiple :échange citoyen ; accès à la culture et à la lecture gratuite ;pas de gaspillage.Ce qui devrait plaire aux élus verts dont je m’étonne d’ailleurs que l’idée ne leur en soit pas venue.
Nous ne pouvons croire que vous n’en n’ayez jamais entendu parler si vous êtes un tant soit peu lecteurs ...

Puisque nous sommes sur la culture un projet de 3 ans de remise à niveau de la salle de spectacle de la médiathèque serait en cours (acoustique, sièges, plateau).
Incroyable sur un équipement neuf.
Pourquoi ne sommes­ nous pas informés de ces travaux ?
Cela laisserait penser que cette médiathèque, bâtiment phare du mandat de Mme Guillemot, ait été construite en dépit du bon­ sens.

Des nouvelles également de l’espace Albert Camus :
Une employé modèle de ce lieu fortement subventionné par la ville vient d’être victime d’un licenciement économique après 16 ans de bons et loyaux services.
De cela non ­plus vous ne parlez pas.
Quant à l’espace Pestourie, il est fermé au public suite à des travaux qui ont occasionné détérioration, mettant en jeux la sécurité de l’édifice.
Pouvez vous nous en dire plus.

Il semblerait que la culture à Bron ne se porte pas aussi bien que pourrais le faire penser les campagnes d’affichage et les articles dans bron ­magazine.

Je vous remercie

- Dans la rubrique : Nos Élus/ les conseils Municipaux/ conseil du 26 septembre 2016
Sylvie DUBOUCHET
Parution : 2 mars 2017
Parution : 22 février 2017
Parution : 17 février 2017
Parution : 14 décembre 2016
Parution : 14 décembre 2016
Parution : 3 novembre 2016
Parution : 3 juin 2016
| © À BRON TOUT NOUS RASSEMBLE 2014 | Fait avec : SPIP|

| Courriel au Secrétariat | RSS RSS | Plan du site |