Parution : 19 septembre 2015
Conseil du 18 septembre 2015
L’intronisation

Prises de paroles des élus du groupe A Bron Tout Nous Rassemble

Sur Délibération 15-401 et 15-402. Délibération 15-404 et Délibération 15-403

Bernard Justet

Conseiller Municipal
A Bron Tout Nous Rassemble.

Délibération 15-401 et 15-402.
Mesdames, Messieurs,
Elus depuis seulement quelques mois, vous avez entre vous, « nommé/installé » un nouveau maire. Il y a là une tromperie manifeste à l’encontre des brondillants. En effet, souvenez-vous, Me Guillemot alors candidate, leur écrivait ( janvier 2014 ) son engagement dans la durée si elle était élu maire.
Vos « méthodes », par cette délibération nous renvoie à l’époque ou les Suzeraines et Suzerains installaient leurs vassaux, c’est pourquoi nous n’avons pas pris part à ce simulacre de démocratie concernant ces deux délibérations.
Nous avons entendu vos orientations qui ne sont jamais qu’une redite de ce qu’avait annoncé il y a quelques mois Me Guillemot.
Nous vous souhaitons bonne route et sachez que nous serons dans une opposition sans faille.
Je vous remercie de votre attention

Stéphane Genin

Conseiller Municipal
A Bron Tout Nous Rassemble

Délibération 15-404

Monsieur le Maire, Mesdames et Messieurs les Adjoints, chers collègues

Cette délibération a pour but de vous donner carte blanche sur les points clefs de l’exercice de 1 er magistrat communal pour cette mandature.
Il est important pour nous que tout soit débattu en conseil, ainsi votre phrase trop célèbre
Je cite : « mais vous l’avez voté !!! « n’aura plus lieu d’être
Nous voterons contre cette délibération.

Bernard Justet

Conseiller Municipal
A Bron Tout Nous Rassemble.

Délibération 15-403.

Mesdames, Messieurs,
Cette délibération met en évidence que vous avez retenu le montant maximal susceptible d’être alloué aux titulaires de mandats locaux.
Comme vous le savez, bon nombre de conseils municipaux ont baissé les indemnités des élus de 10% comme nous le proposions dans notre programme, cela par solidarité au regard de la crise qui frappe durement nos concitoyens.
La France a le triste privilège de se classer au deuxième rang des pays où la pression fiscale est la plus forte au sein des pays de l’OCDE, fruit de la politique mené par l’actuel Président ; cela dans un contexte de salaires gelés et de retraites revues à la baisse depuis 4 ans, auquel s’ajoute un chômage de masse.
La grande pauvreté persiste en France avec plus de deux millions de personnes vivant avec moins de 651 euros par mois, plus de 3,6 millions de mal-logés et plus de 3,5 millions de bénéficiaires de l’aide alimentaire.. ( observatoire des inégalités)
Dans un tel contexte, vous faites un double choix : augmenter le nombre d’adjoints et retenez le montant maximal pour vos indemnités.
Quelle solidarité socialiste !

Bernard JUSTET
Parution : 3 novembre 2017
Parution : 3 octobre 2017
Parution : 30 septembre 2017
Parution : 4 septembre 2017
Parution : 20 juin 2017
Parution : 20 juin 2017
Parution : 1er juin 2017
Parution : 2 mai 2017
Stéphane GENIN
Parution : 30 septembre 2017
Parution : 30 septembre 2017
Parution : 30 avril 2017
Parution : 8 avril 2017
Parution : 3 avril 2017
Parution : 30 mars 2017
Parution : 30 mars 2017
Parution : 30 mars 2017
Parution : 30 mars 2017
| © À BRON TOUT NOUS RASSEMBLE 2014 | Fait avec : SPIP|

| Courriel au Secrétariat | RSS RSS | Plan du site |