Parution : 29 novembre 2014
Compte-rendu de la Réunion du 27 novembre 2014

Ordre du jour :

  • 1- Bilan à 8 mois des élections municipales
    • le rôle des 3 élus de notre groupe
    • intervention et échange avec les participants
  • 2- Perspectives 2015 - Présentation du site de l’association

Remerciements chaleureux à toutes les personnes présentes dans la salle et particulièrement I.Vedel, C.Lacroix et R.Rousseau qui nous reçoivent dans leurs locaux pour cette réunion, qui permet d’accueillir 35 personnes venues échanger avec Christophe Monange, Président de l’association, E. B QUEYRANNE et Bernard JUSTET, conseillers municipaux.

L’objectif étant de pouvoir dialoguer et recueillir des témoignages sur un certain nombre de sujets qui touchent Bron et qui nous préoccupent, que nous puissions nous informer réciproquement pour avancer ensemble.

  • 1-la situation politique à Bron :
    • La majorité : cumul des mandats , augmentation du nombre d’adjoints et de leurs indemnités, fausse démocratie avec des réunions de quartiers qui ne prennent pas en compte la parole des habitants.
      La Parole politique est absente à Bron, et les valeurs de la République malmenées : La situation des Roms, les travailleurs clandestins de la route de Genas, les problèmes d’insécurité, de pollution, la vie démocratique….
      Beaucoup de commémorations, de festivités, le budget communication élevé mais ville à l’abandon et sourde aux difficultés réelles rencontrées par les habitants.
    • L’opposition UMP tisse un maillage sur la vie associative locale et se trouve plus présente qu’autrefois. Cependant, elle n’apporte pas de réelles solutions et se contente de jouer une opposition politique de façade face à la majorité actuelle.
      Nous l’avons vu au sujet des Roms où Yann Compan se vantait de cogérer le dossier avec la majorité dans une logique d’opposition constructive.
       (pour lire l’article + commentaires).
      Il s’est ensuite désolidarisé, de mauvaise foi, de l’action de la Mairie suite à la nouvelle installation du camp. Alors qu’il n’avait pas non plus anticipé que le fait de démanteler l’ancien camp ne ferait que déplacer le problème.
      Il précise que cette question est du ressort de l’Union Européenne. L’UMP, son parti a obtenu 5 députés européens, dans notre circonscription, aux dernières élections. Nous attendons encore la lettre de Monsieur Compan à ses parlementaires, lui le secrétaire départementale adjoint de l’UMP du Rhône....
      Enfin, il faut rappeler que Yann Compan a refusé une fusion de nos deux listes après le premier tour des élections municipales. Il est donc également responsable de la reconduite de la majorité sortante et de la politique qu’elle mène.
    • Quant au FN il est totalement absent.
  • Notre groupe « A Bron tout nous rassemble » avec 3 élus, c’est peu mais nous avons un rôle à jouer, notamment pour pointer les dysfonctionnements en matière de démocratie, imposer notre expression, certes à minima, dans le journal municipal, obtenir de haute lutte un bureau de travail en mairie.

Elisabeth Brissy-Queyranne, Bernard Justet et Sihem Sindt sont intervenus depuis 8 mois sur un certain nombre de dossiers :

  • . Conseils de quartiers : Ces 3 élus ont dénoncé la mise en place de 2 nouveaux adjoints supplémentaires. Ces nominations coûteuses sont inutiles à l’heure des économies, d’autant que leur rôle aujourd’hui n’est toujours pas démontré.
  • .rapport de la cour des comptes : Ce rapport présenté au Conseil municipal est accablant par son opacité, son manque de transparence, notamment dans l’attribution des marchés publics et les aides aux associations.
  • . Nouveaux rythmes scolaires : Impréparation, improvisation, décalage entre le scénario de la concertation et ce qui a été retenu. Il y a des inégalités entre les écoles dans les activités, ou celles préexistantes perdurent, mais rien de plus. Pas de méthode de travail pour la mise en place progressive, aucun projet éducatif défini. Le monde associatif ne s’est pas impliqué et pour l’essentiel, le personnel encadrant se compose de surveillants d’études. La ville a fourni des boites de feutres et des crayons de couleur, poudre aux yeux mais réalité déconcertante. 1 300 enfants sont accueillis. Cela fait moins du tiers des 4 000 enfants scolarisés dans les écoles de Bron. Piètre résultat par rapport aux ambitions pédagogiques de cette réforme. La ville a joué à minima, décourageant les parents à confier leurs enfants pour des activités réellement valorisantes qui font défaut. Ce n’est pas à l’honneur d’une municipalité d’avoir abdiqué sur une réforme sociale visant à lutter contre les inégalités.
  • . Projets urbains :
    La densification est à l’œuvre sur Bron, absence de mixité. Les logements sociaux, représentaient 30 % de l’habitat en 2009, ils sont aujourd’hui à près de 35 % et devraient atteindre plus de 40 % d’ici la fin du mandat. Bernard Justet indique que le Plan Local de l’Urbanisme et de l’Habitat sera voté malheureusement sur Bron, même si nous jouons notre rôle d’opposants, car nous ne sommes pas majoritaires. Bron prendra ce que toutes les villes de la métropole refusent aujourd’hui, à savoir une bétonisation à outrance, une véritable ségrégation urbaine, avec insuffisance des services publics, absence de commerces, d’espaces de respiration, une circulation difficile… Bref un droit à la qualité de ville supprimé.

Il ne faut pourtant pas baisser les bras et mobiliser, sur les constructions scandaleuses, par des pétitions, courriers, qui parfois font bouger certains projets.

Les échanges avec la salle sont nombreux sur les difficultés rencontrées, place Jean Moulin, les interrogations sur Raby, la fausse concertation et la non prise en compte de la parole des habitants. E.B. Queyranne souligne que le dossier de la caserne de gendarmerie est « ficelé » depuis novembre 2012, et que c’est bien par tranche de 250 logements sociaux tous les deux ans que le projet commencera à voir le jour dès 2016. Une véritable catastrophe urbaine, un Parilly bis. Quant à ce quartier, il aurait bien besoin de rénovations pour un habitat digne.

  • Les participants à la réunion témoignent sur :
    • des rodéos impunis place Jean Moulin
    • l’insécurité à Terraillon, dans le quartier des Lads et route de Genas où les commerçants vont créer une association pour faire pression sur la municipalité qui ne réagit pas à leurs problèmes
    • le camp de Roms et leurs conditions de vie à l’entrée de la ville impactée par les nuisances : insalubrité, immondices et odeurs nauséabondes, l’insécurité due à la proximité du périphérique.
    • La pollution liée au tram qui engorge la circulation de voitures.

Elisabeth Brissy Queyranne dénonce l’absence de décision, l’absence de prise de parole, l’absence de sens de responsabilité du maire et de son équipe, sur les dossiers qui impactent notre commune.

    • Le maire, vice-présidente au grand Lyon est responsable de l’absence de propreté sur la ville, des rats, de l’insalubrité sur certains quartiers.
    • Le maire, administratrice de l’Opac, est responsable de l’urbanisation anarchique sur notre ville et de la ségrégation urbaine qui est en train de se mettre en place.
    • Le maire, administratrice du Sytral, est responsable de l’insuffisance de transports.
    • Le maire, conseillère générale est responsable de l’implantation des ROMS sur des terrains appartenant au conseil général. Elle n’a rien fait pour empêcher leur installation.
    • Le maire, élue aussi sénatrice, par son silence, est responsable d’une situation qui se dégrade. Elle doit jouer son rôle au niveau national sur l’insécurité, la place des ROMS dans notre pays.
    • En tant que maire, enfin, elle est responsable des conditions de vie inhumaines que vivent ces populations. Elle joue un bien mauvais jeu par son déni des réalités, et la stigmatisation. Il ne suffit pas de commémorer, de se référer aux valeurs de la résistance, vouloir y être assimilée et ne rien faire aujourd’hui dans la situation de tension que vit notre pays et qui plus est notre ville.
  • 2- Perspectives 2015
    • Christophe Monange, Président de l’association, présente les perspectives pour 2015, avec la création d’un Blog interactif avec les Brondillants.
      Le but du site est de donner une visibilité permanente à l’association et de lui permettre d’être réactive sur les événements quotidiens.
  • 3- Création d’un site web : bronestlyonnais.fr
    • intervention de A.Bourdeau sur l’arborescence du blog
    • Un blog pour communiquer avec :
      • notre Association et son comité de rédaction
      • nos élus et connaître aussi leurs interventions au conseil municipal
      • les Brondillants qui s’intéressent à leur ville et veulent échanger sur leurs préoccupations. Par précautions, les commentaires seront filtrés pour éviter tout écart de langage et d’éventuels dérapages.

Agenda :

  • Prochaines réunions :
    • janvier : atelier rédaction articles pour le site.
    • Mars : lancement du site + diffusion de flyer
    • Avril : réunion publique bilan des un an de mandat

Intensification en 2016 avec des rencontres thématiques

Fin de la réunion à 20h.
Verre de l’amitié

BONNES FETES DE FIN D’ANNEE A TOUS !

| © À BRON TOUT NOUS RASSEMBLE 2014 | Fait avec : SPIP|

| Courriel au Secrétariat | RSS RSS | Plan du site |